Le Maquillage à travers l’Histoire / l’Egypte antique

Pourquoi le maquillage? – à travers l’Histoire / Partie II

L’Égypte antique : 3200 ac JC à 30 av JC

Quand on pense à l’Égypte, on pense aux reines, aux pharaons, aux pyramides, (aux extra terrestres), aux hiéroglyphes, pour ma part j’ai une image grandiloquente de l’Égypte. Une civilisation en avance sur son temps, avec des rangs sociaux très défini et un sens esthétique qui a influencé des siècles entiers. A cette époque, les cosmétiques font partie intégrante de la santé et de l’hygiène des Égyptiens. Utilisés par tous les genres sans distinction de classe sociale le maquillage revêt des caractéristiques multiple.

es cosmétiques ont une utilité tout d’abord Thérapeutique, bien que les Egyptiens leur confèrent en réalité des vertus plutôt magiques.
On retrouve ce lien étroit entre la médecine et la cosmétique dans le Papyrus d’Ebers sur lequel on peut prendre connaissance de recettes visant à donner à certains fards ou onguents des propriétés bien spécifiques. Par exemple : le Khôl noir est couramment utilisé par les hommes, les femmes et les enfants, il est cependant complètement différent de celui que nous utilisons de nos jours. Outre un caractère esthétique notable, le khôl, fabriqué alors à base de plomb, est doté de qualités antibactériennes connues redoutables.
La connaissance des Égyptiens en matière de plantes et minéraux qui les entourent ainsi que leurs bienfaits est déjà très vaste. C’est pourquoi on fabrique des cosmétiques avec du miel, du bicarbonate de soude, du sel, des pommades visant à soigner les brûlures, protéger des rayons du soleil ou encore des piqûres de moustiques.

D’un point de vue purement Esthétique, l’Égypte antique baigne déjà dans des canons de beautés bien précis et attachent une importance toute particulière à l’apparence physique. Les classes sociales les plus élevées se distinguent par leur maquillage de teint très pâle et jouissent déjà de palettes de maquillages. On souligne les yeux avec du khôl qu’on étire en oeil de chat ; tout ce joli matériel étant rangé dans de très beaux écrins décorés d’ivoire.

La Religion à elle aussi droit à cette relation privilégiée avec le maquillage. On le retrouve dans les endroits dédiés aux cultes: sur les illustrations dans les temples où il est rare de trouver des représentation d’Egyptiens dépourvus de fards ou de khôl, jusque dans les tombes découvertes par les archéologues où les onguents et le maquillage sont toujours présents. Pour eux, la beauté est un signe extérieur de Sainteté, l’assurance de renaître dans l’au-delà et permet l’accès au royaume des morts.

Le symbolisme des couleurs nous en dit un peu plus sur ce lien mystique au travers des fards à paupières, déjà largement utilisés pour souligner le regard des Égyptiens. D’ailleurs deux couleurs de fards à paupière prédominent : le vert et le noir.

Le vert, couleur du dieu Osiris, est le symbole de la bonne santé et de la régénération et les Égyptiens ont longtemps appliqué cette couleur sur leurs arcades sourcilière et leurs sourcils.
Le noir quant à lui, symbolise la fertilité, la renaissance, l’œil sacré du dieu faucon Horus et a fini par remplacer le fard à paupière vert, question de tendance !

Dans ce folklore où tout est symbolisme, leur maîtrise de la cosmétique est brillante et leur sens de l’esthétisme est novateur. A caractère sacré, magique et spirituel, le maquillage durant l’antiquité égyptienne est donc multiple et en perpétuel évolution.

N’étant pas historienne, si des éléments d’articles manquent de précisions ou semblent inexactes, n’hésitez pas à venir en discuter avec moi dans les commentaires !Vous retrouverez toutes les sources en fin d’article.

Sources pour aller plus loins dans la lecture:
 

(EN) Article très complet sur les différentes utilisations des cosmétiques
 http://blog.swaliafrica.com/the-role-of-cosmetics-makeup-in-ancient-egypt/

(EN) Parfums, cosmétiques et onguents
http://www.beautifulwithbrains.com/beauty-history-cosmetics-in-ancient-egypt/

(FR) Langage des fards et de leurs couleurs
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doschim/decouv/couleurs/loupe_lang_fards.html

(FR) La composition du maquillage de l’Egypte antique
https://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/le-maquillage-protecteur-des-anciens-egyptiens_7232

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *